Test de Giganews : Prix, vitesse et performance

On estime qu’Usenet a fait son apparition aux alentours de 1986 et qu’au début des années 1990, c’était un réseau populaire pour discuter et partager des fichiers en ligne.

Giganews a été fondé en 1994 et cela montre que ce fournisseur existe depuis très longtemps. Malgré l’évolution du web et d’internet, Giganews a su rester à flot en proposant des solutions innovantes que ce soit pour télécharger sur Usenet, mais également grâce à son VPN qui fait partie de ses principaux services.

Giganews a été fondé par des experts en sécurité et les premiers acteurs du web et il a amélioré son infrastructure au fil des années pour être l’un des meilleurs dans son domaine.

Toutefois, l’intrication entre son VPN et son service Usenet l’a pénalisé et il y a d’autres entreprises comme Newshosting qui ont su le dépasser.

Giganews fait partie de l’histoire d’Usenet

Étant donné que Giganews est apparu quelques années seulement après Usenet, on peut dire que l’histoire des deux est très liée.

En proposant rapidement un service payant, Giganews s’est d’abord attiré les critiques des utilisateurs. En effet dans les années 1990, il était impensable de proposer des services payants.

On considérait qu’Usenet et Internet devaient être totalement gratuits et que tout le monde devait pouvoir y accéder sans aucune condition.

En 2017, on peut dire que cette vision utopique a bien changé. Certes, la plupart des services sont gratuits, mais les utilisateurs payent avec leurs données.

Les internautes sont de plus en plus verrouillés dans des systèmes opaques comme Facebook ou Google. 30 après sa création, est-ce qu’Usenet n’est pas le nouvel El Dorado pour les gens qui veulent une liberté optimale dans tous les domaines ?

Pour illustrer le fonctionnement d’Usenet, on pourrait le comparer aux premiers forums ou à ceux que vous voyez sur des sites comme Doctissimo.

Vous avez une plateforme qui permet à chaque utilisateur de publier des articles et on a un concept de hiérarchie pour la navigation.

Les forums sur le web ne sont pas forcément idéaux pour la recherche et la lecture des articles et sur Usenet, c’est bien plus complexe.

Sur un forum classique, vous avez des catégories différentes pour chaque sujet, mais sur Usenet, vous avez des Newsgroups différents pour chaque sujet.

Chacun d’entre eux aura un sigle pour se différencier. Le nom du Newsgroup va vous donner son sujet précis. Par exemple, fr.linux.graphisme est un Newsgroup français dédié à Linux, notamment dans les logiciels de graphisme.

Et dans ces Newsgroups, ce qui nous intéresse est les groupes binaires. Car la principale différence d’Usenet est qu’on peut stocker des fichiers binaires comme des livres électroniques ou des jeux ou encore des films. Ces Newsgroups se distinguent par le mot binaries dans leur URL tel que alt.binaries.

Giganews a compris rapidement l’intérêt des Newsgroups binaires, car il savait que dans le futur, le partage des fichiers allait atteindre des sommets.

Il savait également que l’infrastructure d’Usenet ne pourrait jamais supporter une telle quantité de fichiers et c’est pourquoi il a préféré proposer des services payants au grand dam des utilisateurs de l’époque.

Mais en 2017, on s’aperçoit que Giganews avait eu raison depuis le début ce qui explique la nouvelle popularité auprès des jeunes et ceux qui cherchent un anonymat sans compromis.

Malheureusement, les offres Usenet de Giganews ont énormément changé dans le passé, car il pratique une incitation systématique à souscrire à son VPN.

Les offres et les prix de Giganews

Les offres de Giganews sont une vraie jungle. Il propose 5 offres différentes dont deux qui sont promues très agressivement. Ainsi, on a les offres Platinum et Diamond qui sont respectivement à 19,99 et 14,99 dollars par mois.

Dans ces deux offres, vous avez un volume illimité de téléchargement, environ 2 000 jours de rétention et un abonnement à VyprVPN qui est le VPN de Giganews.

Si vous prenez l’offre Diamond, vous avez un VyprVPN Personnal qui est devenu simplement VyprVPN et l’offre Platinium vous fait bénéficier du VyprVPN Premium.

La différence entre les deux est que le simple VyprVPN propose seulement 3 connexions tandis que la version Premium vous propose 5 connexions et le protocole Chameleon qui est une technologie de chiffrement développée par Giganews.

Les 3 offres de Giganews sont Pearl, Bronze et Silver. L’offre Pearl coute 4,99 dollars par mois et elle vous propose 30 jours de rétention, 5 Go de données et 20 connexions en même temps.

L’offre Bronze coute 9,99 dollars par mois  et elle vous propose 10 Go de données, 2 000 jours de rétention et 20 connexions et enfin, l’offre Silver coute 14,95 dollars par mois et elle concerne 50 Go de données, 2 000 jours de rétention et 20 connexions simultanées.

On voit tout de suite le problème. L’offre Silver et l’offre Platinium coute le même prix à 14,99 dollars sauf que la Platinum vous offre un volume de téléchargement illimité tandis que c’est limité à 50 Go pour la Silver.

C’est incompréhensible, car c’est uniquement une tactique de Giganews pour vous forcer à prendre son VPN. De nombreux fournisseurs Usenet proposent des VPN en plus de leur abonnement Usenet, mais ils séparent les offres et le VPN est plutôt secondaire.

Et c’est une bonne tactique, car cela permet aux utilisateurs de choisir le VPN de leur choix plutôt que d’être forcé à utiliser celui de Giganews.

Et le souci est que Giganews n’offre absolument pas ce choix à ses utilisateurs, car ce serait idiot de payer 14,99 dollars pour seulement 50 Go de volume de données alors qu’on peut avoir l’illimité pour le même prix.

Même si on regarde le prix uniquement pour les accès Usenet, on se rend compte que l’offre Pearl est une blague. Seulement 5 Go et 30 jours de rétention ! Tout est fait pour que vous preniez les offres les plus chères.

Donc, on peut dire ce qu’on veut, mais les prix de Giganews sont assez chers comparés à la concurrence et ce forcing vers son VPN laisse un gout amer.

La vitesse de Giganews et une complétion à 100 %

Giganews promet la vitesse la plus rapide pour les téléchargements sur Usenet et on ne peut pas le démentir. Comme ce fournisseur est présent depuis plusieurs décennies, il propose sa propre infrastructure. Cela lui permet d’optimiser ses serveurs aux petits oignons.

Dans nos tests, la vitesse de Giganews n’a jamais subi de latence. En effet, étant donné que les meilleurs offres de Giganews intègrent automatiquement un VPN, ce dernier possède également sa propre infrastructure de serveurs.

Donc, vous avez la meilleure vitesse dans les deux domaines. De plus, Giganews vous propose plus de 120 000 Newsgroups ce qui est colossal. La plupart de ces groupes sont binaires et cela vous permet de trouver tout ce que vous voulez.

Nous avons testé la vitesse de téléchargement de Giganews sur plusieurs jours d’affilée sur différents fichiers. Pour une distribution Linux, pour un film et pour de la musique.

À chaque fois, notre vitesse est équivalente à 97 % de celle de notre fournisseur d’accès à internet. Si vous avez une connexion à 8 Mb/s, alors vous aurez toujours une vitesse à 7,5 Mb/s au minimum ce qui est très acceptable.

Mais de toute façon, la vitesse est un problème sur les sites de torrent, car vous n’avez pas à vous en soucier avec des fournisseurs Usenet comme Giganews, car le principal problème est la complétion des fichiers.

La complétion Usenet désigne que vous avez l’intégralité des fichiers à la fin de votre téléchargement. Sur Usenet, on ne télécharge jamais un seul fichier.

Par exemple, vous voulez télécharger un jeu qui pèse de 10 Go et bien, ces 10 Go vont être fractionnés dans des petits fichiers au format RAR et répartis sur plusieurs Newsgroups.

Quand vous utilisez votre logiciel d’Usenet comme GrabIt ou le navigateur Mimo proposé par Giganews pour télécharger un fichier, celui-ci va aller le chercher sur des dizaines de Newsgroups.

Ensuite, vous devez reconstruire le fichier final avec le logiciel WinRAR. Toutefois, il arrive que vous n’ayez pas une complétion de 100 % et cela signifie que vous ne pourrez pas reconstruire le fichier et c’est du temps et de l’argent perdu.

C’est pourquoi Giganews prétend proposer une complétion de 100 % en indiquant que vous n’aurez jamais ce problème. Évidemment, on ne peut pas le tester, car il faudrait tester des centaines de fichiers, mais sur les quelques tests que nous avons eus, nous n’avons jamais eu de fichiers corrompus.

Quand vous téléchargez des fichiers sur Usenet, alors assurez-vous que le post sur le Newsgroup inclut des fichiers PAR. Le format PAR permet de combler les manques dans les fichiers et il peut réparer une mauvaise reconstruction du fichier. Si vous avez un fichier sans des formats PAR, alors il vaut mieux l’éviter.

Mimo, le navigateur Usenet de Giganews

Quand on télécharge sur Usenet, vous pouvez utiliser des programmes comme GrabIt ou vous pourrez utiliser le navigateur Mimo qui est fourni par Giganews.

Il est disponible pour Windows et Mac. On l’utilise comme un simple navigateur et il vous permet de chercher et de télécharger des fichiers en quelques clics.

Le navigateur Mimo intègre un créateur de fichiers NZB et un indexeur. Le créateur de fichier NZB est très intéressant, car il permet de faciliter énormément le téléchargement.

Vous faites une recherche, vous cochez les résultats que vous voulez et vous aurez un fichier NZB qui va se charger de télécharger tous les fichiers correspondants dans tous les coins d’Usenet.

Le navigateur Mimo intègre également un accélérateur de téléchargement de Giganews. Comme son nom l’indique, il permet d’optimiser encore plus la vitesse, mais vous pouvez également l’utiliser avec un autre logiciel d’Usenet puisque c’est un programme à part entière.

En général, vous n’aurez pas besoin de cet accélérateur à moins que vous téléchargiez des dizaines de fichiers en même temps.

Le navigateur Mimo a quelques bémols. Le principal est qu’il n’affiche pas le nombre de téléchargements d’un fichier. C’est problématique, car le nombre de téléchargements indique généralement la qualité du fichier.

De plus, on ne peut pas prévisualiser les fichiers vidéos. Des logiciels comme GrabIt permettent de donner un aperçu direct des films que vous téléchargez sur Usenet.

Et le problème est qu’il y a également du spam sur Usenet et il arrive que la dernière saison de House of Cards que vous êtes en train de télécharger contienne du contenu pornographique.

Est-ce qu’Usenet est sécurisé ?

Cette question se pose de plus en plus et la réponse est un oui retentissant. Tous les fournisseurs, incluant Giganews, proposent un chiffrement SSL de 256 Bits dans leurs connexions ce qui vous met à l’abri de l’espionnage.

Ainsi, vous bénéficiez d’une bonne protection contre l’interception de donnée et l’espionnage de masse, Le SSL  empêche une entité externe de découvrir ce que vous faites avec votre connexion, Il ne peut pas déterminer les sites que vous visitez ou les logiciels que vous utilisez et donc, il ne peut pas savoir que vous utilisez Usenet.

Cependant, les gouvernements regardent de plus en plus du côté d’Usenet dans leur obsession de surveiller tout le monde en permanence.

Il ne faudra pas longtemps pour que les utilisateurs d’Usenet soient considérés comme des criminels ou des terroristes et il faudra faire attention dans les années à venir et vous devrez choisir toujours des fournisseurs comme Giganews qui proposent le meilleur de la sécurité et de la vitesse.

Les rumeurs sur Giganews et le FBI

En 2014, un gros scandale a fait la une des médias sur le fait que Giganews était géré par des agents du FBI. La source est des mails envoyés au site Cryptome (une sorte de Wikileaks) où Nick Caputo, un employé de Giganews, disait qu’il avait une liste d'employés de Giganews qui travaillaient pour le FBI.

Caputo voulait supprimer des contenus pédophiles qu’il trouvait sur les Newsgroups qui étaient proposés par Giganews. Ses supérieurs lui ont dit de ne rien faire, car c’était contre le règlement de l’entreprise d’interférer avec le contenu.

Caputo a donc contacté le FBI pour dénoncer ces contenus et l’agence lui a répondu qu’il n’y avait aucun souci et qu’elle était parfaitement au courant de ces contenus.

Le FBI utilisait ces contenus pour identifier les pédophiles et démanteler leurs réseaux. Caputo a ajouté que l’agence gouvernementale contrôlait toutes les données des utilisateurs de Giganews et qu’elle pratiquait une surveillance systématique.

Giganews a réagi au quart de tour en dénonçant une campagne de diffamation orchestrée par ses concurrents. Il a supprimé la liste des employés fournis par Caputo à l’aide du DMCA et l’affaire a été enterrée.

Par la suite, on n’a eu aucune confirmation de cette rumeur. Mais il était important que vous sachiez ce scandale sur Giganews.

Cependant, si le FBI contrôlait vraiment Giganews, alors on aurait eu des arrestations liées aux utilisateurs de ce service au cours des dernières années et on n’a jamais rien entendu de semblable.

Le mot de la fin de Giganews

Giganews est l’un des meilleurs fournisseurs d’Usenet. Il possède sa propre infrastructure et sa vitesse est inégalée comparé à ses concurrents.

La complétion de 100 % est un atout majeur, mais les offres de Giganews sont très pénalisantes dans la mesure où il faut absolument prendre les abonnements les plus chers qui intègrent un VPN pour avoir un volume de téléchargement illimité.

A bien des égards, il semble que Giganews propose uniquement un accès à Usenet pour vendre son VPN et même si c’est de bonne guerre, on aurait aimé une meilleure séparation entre les services.

Le scandale du FBI est également un motif de vigilance même si cela semble être un Hoax de toutes pièces.

Les utilisateurs de Giganews n’ont jamais eu de problèmes avec la justice et si vous cherchez un service prêt à l'emploi , alors Giganews est fait pour vous.

Oui parce que le VPN est toujours intéressant à prendre, mais on aurait aimé qu’il ne soit pas imposé avec toutes les offres de Giganews.

Le meilleur

no1

UNS UsenetServer

  • Accès illimité
  • 3069 jours de rétentions
  • 100'000+ groupes de discussions