Hadopi : quel est le FAI le plus contrôler par le gendarme du net ?

Pas facile de faire face à la Hadopi lorsque l’on est un Fournisseur d’Accès à Internet.

Si on sait désormais que les FAI vont finalement toucher une indemnisation pour leur service rendu, on aimerait bien savoir en tant que client, chez lequel d’entre eux il est bon de se connecter.

Malheureusement cette information est jalousement gardée par le gendarme du net.

Hadopi ne laisse rien filtrer

Les abonnés de quel FAI sont les plus avertis ? Personne ne le sait mis à part la Hadopi elle-même. Et de toute évidence, elle ne veut pas crier cette information sur tous les toits.

En effet, ce genre de renseignement pourrait flouer le marché et la règle de la concurrence. En apprenant quel FAI est le plus contrôlé et lequel est moins, Hadopi craint à juste titre d’inciter les internautes à changer d’opérateur.

Cette façon de voir les choses découlent en partie de Free et des déclarations du député Nicolas Dupont-Aignan. En 2010, l’opérateur profitant d’une lacune législative refusait effectivement de fournir les adresses IP des internautes .

Le député appelait alors à boycotter les FAI qui collaboraient avec Hadopi. De plus, il invitait les abonnés à se rendre chez Free.

Depuis, la discrétion est donc de mise sur le sujet. Il semblerait cependant que cette information serait en train de s’échapper des bureaux de la Hadopi.

Un rapport remis à l’Inspection générale des finances donnerait en filigranes cette information. En effet, étant donné que les FAI vont désormais pouvoir prétendre à une indemnisation, il faut bien des chiffres concrets pour calculer le prix des remboursements.

En réalité, pour les internautes les plus avertis, ce genre de données n’est pas vraiment importante. Afin d’éviter tout problème avec le gendarme du net et profiter d’une connexion anonyme et sécurisée, ils ont une solution. Ils passent par un service Usenet comme Usenet Server, Newshosting ou Giganews.

Visiblement, la jeune normande de 23 ans ne connaissait pas cette possibilité. Pris en flagrant délit elle a été condamnée. Elle s’est finalement dirigée vers Netflix.

SFR, Free, Orange… le mystère reste donc encore complet. Mais pour combien de temps ? Une fois que la Hadopi va passer à la caisse, il suffira de prendre la calculette pour déduire qui est le plus contrôlé.

Le meilleur

no1

UNS UsenetServer

  • Accès illimité
  • 3069 jours de rétentions
  • 100'000+ groupes de discussions