Hadopi : l’essentiel du premier bilan 2017

HADOPI

Traitée de tous les noms par le public pour ses manques de performances, la Hadopi a lancé une réforme qui porte déjà ses fruits.

Avec l’appui de son nouveau secrétaire général, l’institution a pris l’engagement de traiter désormais tous les cas de piratages qui lui parvient.

C’est un engagement pour lequel elle a procédé à un durcissement de son mécanisme de réponse graduée. Selon le dernier bilan présenté, on compte désormais 99 condamnations sur 340 dossiers envoyés au tribunal. Retrouvez un détail des informations dans la suite de cet article.

Hadopi : un bilan encourageant…

Dans le bilan du premier mois d’exercice de la Hadopi en 2017, on compte 620 000 de messages d’avertissement envoyés aux internautes. Il s’agit de ceux dont les points d’accès ont été utilisés pour favoriser le téléchargement d’œuvres protégées.

Cette méthode la Hadopi vise à leur rappeler leur responsabilité de contrôle de leur connexion et à se tourner vers l’offre légale. Mais malheureusement, les choses ne tournent souvent pas comme l’aurait souhaité cette gendarme d’internet.

Parfois, elle est obligée d’envoyer un deuxième voir un troisième avertissement aux internautes. Parmi les 620 000 de mails envoyés en fin Janvier 2017, force est de constater qu’il y eut 53 000 récidivistes à qui un second avertissement a été envoyé.

De ce nombre, on constate 600 cas de négligence caractérisée. Ces cas-là sont transmis à la Justice qui devra se charger de la suite.

Souvent, il s’ensuit des condamnations avec de lourdes amendes. C’est pour éviter cela que plusieurs internautes préfèrent se doter d’outils de protection comme le VPN. Cela leur permet de conserver leur identité même quand ils font du téléchargement illicite.

En effet, l’usage de VPN comme Usenet Server, Newshosting ou Giganews permet de masquer son adresse IP en ligne. Ce sont les outils les plus utilisés par les fans de torrents.

Hadopi, bilan d’exercice du premier trimestre 2017 : déjà 99 condamnés

Des dossiers de négligences transmis au paquet par la Hadopi, il y a déjà 99 cas de condamnations. Pour trois mois de travail, c’est un chiffre qui n’a rien n’a rien à envier aux bilans précédents.

Cependant, on note toujours un manque de suivi des dossiers. Dans ce rapport, on compte environ 72 cas qui sont restés sans suite.

Pour devenir plus efficace, il faudra suivre tous les dossiers. La Hadopi en est consciente. On peut donc s’attendre à une réforme à ce niveau.

Cela fait, les fans de torrent seront plus exposés. Toutefois, ceux qui utilisent un VPN continueront à jouir d’un anonymat parfait. Vous pouvez aussi vous doter de l’un de ces outils si vous voulez visiter des sites de torrent.

Le meilleur

no1

UNS UsenetServer

  • Accès illimité
  • 3069 jours de rétentions
  • 100'000+ groupes de discussions